Guide illustré: comment coller un parquet en bois massif

Coller un parquet en bois massif ou semi-massif n’est pas compliqué et est à la portée de tout bricoleur intermédiaire. Il y a cependant quelques précautions d’usage  à connaître et à respecter pour réussir parfaitement sa pose. Ce guide vas vous montrer les étapes pas à pas.

Préambule

Tout d’abord, nous vous invitons à laisser votre parquet s’imprégner de l’environnement de la pièce dans laquelle il sera posé pendant une semaine à température ambiante.

Pour plus de détails sur les étapes à suivre avant et après la pose, nous vous invitons à lire notre guide complet qui contient les conseils généraux sur comment bien réussir sa pose de parquet.

Pour rappel, la pose d’un parquet collée est réservée aux lames de maximum  20 mm d’épaisseur et dotées de rainures + languettes (qui assurent une belle stabilité au sol).

Le parquet plus ancien est composé de simples planches posées les unes à cotée des autres ( sans languettes) mais est cloué en général. Par ailleurs sans les languettes / rainures, le parquet collé est beaucoup plus instable.

Parquet en chêne collé

Etape 1 –  Vérification du sol servant de support au parquet

Le parquet collé peut être installé sur une chape en béton, des panneaux de bois ou un ancien revêtement de sol (carrelages, ancien plancher, etc.).

Cependant, il faut s’assurer que le sol ait des conditions optimales à une pose réussie.

Avant de coller le parquet, il faut donc :

  • Vérifier que le sol soit parfaitement horizontal à l’aide d’un niveau à bulles
  • S’assurer que le sol est lisse, en bon état  et sans traces de colle ou autres irrégularité
  • Contrôler que le sol est suffisamment cohérent et régulier pour assurer une bonne accroche de la colle.
  • S’assurer que le sol soit parfaitement sec, sans humidité résiduelle (attention au chapes en béton qui prennent plusieurs mois à sécher totalement).  L’humidité de la chape doit être mesurée avec un appareil de mesure approprié.
  • Les supports simplement d’une solidité insuffisante (PVC / moquettes) doivent être enlevés avant de poser le parquet

Etape 2 Ajout d’une couche de mastic pour boucher les trous (optionnel)

Un traitement avec du mastic vendu dans le commerce pourra être envisagé si le sol n’est pas assez plat afin de boucher les irrégularités et assurer une surface parfaitement plane .

Etape 3 – Bien visser les l’ancien plancher (recommandé si pose sur panneaux ou ancien parquet)

En cas de pose sur un vieux plancher ou des panneaux agglomérés, les vieilles lames doivent être bien vissées sur la structure afin de réduire les éventuels grincements. La pose
doit s‘effectuer perpendiculairement au sens longitudinal du plancher.

Etape 4 Ajout d’une couche ou revêtement pour augmenter l’isolation thermique  (optionnel)

Idéalement, le sol doit être isolé thermiquement pour éviter une trop grande déformation du bois.

En effet, une chape ou un revêtement de sol non isolés conservent en permanence une température plus froide que le bois et peuvent augmenter le risque de déformation des lames causé par des différentiels trop importants de température.

Pour ce type de situation, la pose d’un revêtement isolant supplémentaire est hautement indiqué.

Etape 5 –  Ajout d’un revêtement spécial pour augmenter l’isolation face à l’humidité (optionnel mais recommandé)

Une chape neuve peut mettre plusieurs mois à sécher, si l’on pose le parquet sur ce type de sol, la mesure du taux d’humidité est conseillé.
En cas d’humidité, la pose d’un film hydrofuge (imperméable)  est hautement recommandée.

Par principe, une chape bien finie est sèche, cependant  il convient toujours de poser un film de polyéthylène de 0,2/0.3 mm d‘épaisseur afin d‘empêcher toute remontée de vapeur vers le parquet.

Le film de polyéthylène doit être collé avec une colle prévue à cet effet.

Sur les sous-planchers en panneaux ou aggloméré secs ne pas utiliser de pare-vapeur car il favorise la formation de moisissures dans le sous-plancher.

Etape 6 – Ajouter un revêtement spécifique afin d’augmenter l’isolation acoustique

Certaines sous-couches spéciales réduisent les bruits ambiants et d’impact tout en assurant la protection requise contre l’humidité.

Une protection contre le bruit ambiant et le bruit d’impact augmente fortement le confort et la qualité de vie en appartement , surtout dans les immeubles mal isolés et bruyants.

La qualité de la réduction sonore dépend de l’épaisseur du revêtement anti-bruit additionnel.

Un revêtement spécifique d’une épaisseur de 2 mm va engendrer une bonne réduction (6 à 8 décibels) du bruit alors qu’une couche allant jusque 6 mm d’épaisseur va entraîner une réduction très élevée du bruit pouvant aller jusque 20 décibels.

Etape 7 – La pose des cales du joint de dilatation 

Vous devez impérativement respecter un jeu de dilatation de 1 cm autour de la pièce pour permettre au parquet massif de trouver sa place et travailler.

Pour ce faire, posez des cales de +- 1 cm tout autour de la zone où le parquet sera collé

Pour calculer exactement la bonne taille du joint de dilatation, veuillez vous référer à notre guide général sur la pose d’un parquet.

Pose des cales autour du parquet collé

 

Etape 8 –  La pose à blanc des lames pour vérifier l’harmonie du bois

Positionnez les des lames de parquet en essayant d’harmoniser au mieux les couleurs et d’espacer les lames ayant des nœuds de façon régulière, ce qui favorisera l’homogénéité du placement . Vous pouvez vous aider d’une cale pour mettre vos lames en place (en frappant délicatement sur la cale avec un marteau).

 

Vérification du parquet et des cales avant la colle du parquet

 

Etape 9 –  La pose test des deux premières lames

Il peut être utile d’effectuer un test de collage de la première et/ou second lame .

Commencer par poser la première lame contre le mur et vérifier que l’alignement horizontal et vertical soit bon.

Si oui, poser la seconde lame et vérifier également que l’emboîtement soit parfait.

Si le mur n’est pas droit, déporter la première lame (pour qu’elle soit parfaitement perpendiculaire aux murs latéraux) avec plusieurs cales, comme sur l’illustration ci dessous.

 

Pose de parquet à coller quand le mur n'est pas droit

 

Etape 10 –   Le collage du parquet à la colle classique 

Si le test de collage des deux premières lames est satisfaisant, il faut poser la suite des lames en commençant par poser la colle sur le sol et dans la rainure, comme sur les deux illustrations qui suivent.

Pose de la colle en dessosu d'un parquet collé à l'aide d'une spatuleComment mettre la colle dans un paruquet à coller

 

Idéalement, la pose se fait avec la rainure vers soi-même pour un grattage aisé des résidus de colle.

 

Etape 11 –   Le collage du parquet au pistolet à colle

La fixation à l’aide de fils de colle disposés à l’aide d’un pistolet spécial est très pratique.

Les cordons seront écartés de 10 à 15 cm  et les lames posées par dessus tout de suite après.
Après application de la lame de parquet, l’épaisseur de colle est d’environ 1 à 2 mm.

Pose de la colle en dessous du parquet collé à l'aide d'un pistolet

 

Etape 12 –   Le collage de la dernière lame 

La dernière lame est fixée grâce à un tire-lame et collée contre le support, comme illustré ci dessous. 

Collage de al dernière lame d'u parquet

Etape 13 –   Laisser coller la colle

Le temps de séchage dépend de la marque de la colle utilisée et peut aller de 6 à 48 h.

Etape 14 –   Enlèvement des cales 

Après que la colle a solidifié, il est désormais temps de retirer les cales et de poser les plinthes.

Etape 15 –   Finition

Un ponçage au grain 120 est conseillé .

Une fois poncé,  le parquet sera prêt pour recevoir un cirage, un vitrificateur ou une huile de protection.

Pour plus d’informations sur le type de finition, consultez notre guide sur comment choisir le type de finition du parquet. 

Pose flottante d’un parquet

 

Pose flottante d’un parquet

Quand le sol est fort irrégulier, une pose flottante avec film d’étanchéité et film acoustique peut être envisagée.

Notre guide complet ci-dessous.

 

Guide illustré: comment poser un parquet flottant

Pose d’un parquet cloué 

Les parquets en bois massif et semi massif de plus de 13/15 mm d’épaisseur doivent être cloués sur un support plein. Pour plus d’informations, trouver notre guide.

 

Guide illustré: comment clouer un parquet en bois massif

Découvrez tous nos parquets

Rupture de stock
26,0028,00 TTC
24,0031,00 TTC
32,0045,83 TTC
65,0074,00 TTC
75,0086,00 TTC
79,0091,00 TTC
89,00107,00 TTC

Un commentaire sur “Guide illustré: comment coller un parquet en bois massif

  1. Pingback: Guide illustré: comment clouer un parquet en bois massif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *