Guide illustré: comment poser un parquet flottant

Préambule

Poser un parquet flottant en bois massif ou semi-massif n’est pas compliqué et est à la portée de tout bricoleur intermédiaire. Il y a cependant quelques précautions d’usage  à connaître et à respecter pour réussir parfaitement sa pose. Ce guide vas vous montrer les étapes pas à pas.

Tout d’abord, nous vous invitons à laisser votre parquet s’imprégner de l’environnement de la pièce dans laquelle il sera posé pendant une semaine à température ambiante.

Pour plus de détails sur les étapes à suivre avant et après la pose, nous vous invitons à lire notre guide complet qui contient les conseils généraux sur comment bien réussir sa pose de parquet.

Pour rappel, la pose d’un parquet flottant ne nécessite pas de colle et est facilement démontable. Ce qui le rend idéal aux sols irréguliers ou pour des poses d’une durée courte.

Le parquet flottant a cependant aussi des désavantages : notamment une mauvaise isolation thermique, acoustique et un rendu tactile moins agréable.

Le bois étant un matériau hygroscopique, c’est-à-dire un matériau « vivant »:  suivant l’humidité et la température de l’air ambiant, le matériau libère ou absorbe de l’humidité.

Il convient de noter que les nouvelles constructions présentent une part relativement importante d’humidité de construction au moment de la pose du parquet.

 

Etape 1 –  Vérification du sol servant de support au parquet

Le parquet flottant peut être installé sur une chape en béton, des panneaux de bois ou un ancien revêtement de sol (carrelages, ancien plancher, etc.).

Cependant, il faut s’assurer que le sol ait des conditions optimales à une pose réussie.

Avant de poser le parquet flottant, il faut donc :

  • Vérifier que le sol soit parfaitement horizontal à l’aide d’un niveau à bulles
  • S’assurer que le sol est lisse, en bon état  et sans traces de colle ou autres irrégularité
  • Contrôler que le sol est suffisamment cohérent et régulier pour assurer une bonne accroche de la colle.
  • S’assurer que le sol soit parfaitement sec, sans humidité résiduelle (attention au chapes en béton qui prennent plusieurs mois à sécher totalement).  L’humidité de la chape doit être mesurée avec un appareil de mesure approprié.
  • Les supports simplement d’une solidité insuffisante (PVC / moquettes) doivent être enlevés avant de poser le parquet

La pose d’un film spécialisé alliant isolation acoustique, thermique et à l’humidité est presque souvent extrêmement recommandée voir obligatoire, quand il s’agit d’une nouvelle construction (chape de mois de 6 mois). En effet, en effet une nouvelle chape met plusieurs mois à sécher. Une mesure du taux d’humidité du sol doit être réalisée avant la pose.

 

Les sous-couches en rouleau se posent généralement perpendiculairement aux lames, comme sur l’illustration ci dessous.

pose des sous couches isolantes avant la pose d'un paruqet flottant

 

La sous-couche isolante doit être posée avec un angle de 45° par rapport aux lames.

pose de la sous-couche en bois avant la pose du parquet flottant

 

Etape 2 Ajout d’une couche de mastic pour boucher les trous (optionnel)

Un traitement avec du mastic vendu dans le commerce pourra être envisagé si le sol n’est pas assez plat afin de boucher les irrégularités et assurer une surface parfaitement plane .

Etape 3 – Bien visser les l’ancien plancher (recommandé si pose sur panneaux ou ancien parquet)

En cas de pose sur un vieux plancher ou des panneaux agglomérés, les vieilles lames doivent être bien vissées sur la structure afin de réduire les éventuels grincements. La pose
doit s‘effectuer perpendiculairement au sens longitudinal du plancher.

Etape 4 Ajout d’une couche ou revêtement pour augmenter l’isolation thermique  (optionnel)

Idéalement, le sol doit être isolé thermiquement pour éviter une trop grande déformation du bois.

En effet, une chape ou un revêtement de sol non isolés conservent en permanence une température plus froide que le bois et peuvent augmenter le risque de déformation des lames causé par des différentiels trop importants de température.

Pour ce type de situation, la pose d’un revêtement isolant supplémentaire est hautement indiqué.

Etape 5 –  Ajout d’un revêtement spécial pour augmenter l’isolation face à l’humidité (optionnel mais recommandé)

Une chape neuve peut mettre plusieurs mois à sécher, si l’on pose le parquet sur ce type de sol, la mesure du taux d’humidité est conseillé.
En cas d’humidité, la pose d’un film hydrofuge (imperméable)  est hautement recommandée.

Par principe, une chape bien finie est sèche, cependant  il convient toujours de poser un film de polyéthylène de 0,2/0.3 mm d‘épaisseur afin d‘empêcher toute remontée de vapeur vers le parquet.

Sur les sous-planchers en panneaux ou aggloméré secs ne pas utiliser de pare-vapeur car il favorise la formation de moisissures dans le sous-plancher.

Le film de polyéthylène doit être collé avec une colle prévue à cet effet, perpendiculairement au sens de la pose, comme sur l’illustration suivante.

placement d'un film anti humidité avant la pose du parquet flottant

 

Etape 6 – Ajouter un revêtement spécifique afin d’augmenter l’isolation acoustique

Certaines sous-couches spéciales réduisent les bruits ambiants et d’impact tout en assurant la protection requise contre l’humidité.

Une protection contre le bruit ambiant et le bruit d’impact augmente fortement le confort et la qualité de vie en appartement , surtout dans les immeubles mal isolés et bruyants.

La qualité de la réduction sonore dépend de l’épaisseur du revêtement anti-bruit additionnel.

Un revêtement spécifique d’une épaisseur de 2 mm va engendrer une bonne réduction (6 à 8 décibels) du bruit alors qu’une couche allant jusque 6 mm d’épaisseur va entraîner une réduction très élevée du bruit pouvant aller jusque 20 décibels.

Etape 7 – La pose des cales du joint de dilatation 

Vous devez impérativement respecter un jeu de dilatation de 1 cm autour de la pièce pour permettre au parquet massif de trouver sa place et travailler.

Pour ce faire, posez des cales de +- 1 cm tout autour de la zone où le parquet sera collé

Pour calculer exactement la bonne taille du joint de dilatation, veuillez vous référer à notre guide général sur la pose d’un parquet.

Placer une cale sur le côté court et longs des lames

Joint d edilatation lors d ela pose d'un parquet flottant

 

Etape 8 –  La Planification de la pose du sol

Mesurer la largeur de la pièce et calculer quelle sera la largeur de la dernière rangée de lames. Si elle est inférieure à 30 mm, vous devez également scier la première rangée de lames, de sorte que la première et la dernière rangée aient environ la même largeur.

Si la géométrie du local n’est pas simple, il faut planifier soigneusement les détails de la pose :

 

  • Par où commencer
  • Calculer la grandeur du joint de dilatation
  • Où poser le joint de dilatation
  • Dans quel sens poser
  • Quels sont les obstacles à la pose et les irrégularités et le chemin de contournement
  • Calculer le nombre de lames de sol nécessaire
  • Calculer les dimensions des lattes qui devront être coupées
  • Calculer la dimension de la dernière lame

Veiller notamment à ne pas dépasser la largeur maximale indiquée par votre producteur de parquet et vérifier que la dimension des plinthes est suffisante.

 

Etape 9 – L’étude des règles relatives à une bonne pose

 

  1. Le travail est facilité si vous commencez la pose du côté long de la pièce qui comporte le plus grand nombre de portes.
  2. S’il y a des portes sur les côtés courts de la pièce, commencer chaque rangée de lames à ces endroits
  3. On débute généralement dans un angle, en partant de la gauche.
  4. N’oubliez pas les cales pour les joints de dilatation
  5. Le côté languette se pose contre le les cales

Le bas des ébrasements de porte doit être découpé pour laisser de la place au joint de dilatation.

ébrasement de porte est également coupé

Le bas des portes doit être découpé de l’épaisseur du parquet + sous couche.

découpe bas de porte avant pose de parquet flottant

 

Etape 10 –  La pose de la première lame

Commencer par poser la première lame contre le mur, dans un angle  et vérifier que l’alignement horizontal et vertical soit bon.

Si OK, poser la seconde lame à côté et vérifier également que l’emboîtement soit parfait.

Si le mur n’est pas droit, déporter la première lame (pour qu’elle soit parfaitement perpendiculaire aux murs latéraux) avec plusieurs cales.

 

on pose la première lame du parquet flottant

 

Etape 11 –  La pose des lames successives sur le coté de la première lame

Pour les parquets contrecollés qui demandent un collage de la rainure languette, la colle est appliquée dans la rainure.

 

certains parquet flottant nécessitent un point de coller à leur intersection

Etape 12 –  La pose de la dernière lame latérale

La dernière lame latérale doit être sciée à la largeur appropriée. Poser la dernière lame au-dessus de l’avant dernière rangée avec un déplacement d’environ 1 cm par rapport au mur.

Marquer la section à scier à l’aide d’un morceau de lame.

Pour tracer le trait de coupe au crayon, faites pivoter la lame de 180 ° sur elle même.

Sciez la dernière lame en n’oubliant pas le joint de dilatation.

Collez ou posez la dernière lame latérale.

 

Etape 13 –   La pose des lames ultérieures 

La dernière lame est fixée grâce à un tire-lame et collée contre le support, comme illustré ci dessous. 

Etape 14 –   La pose de la dernière lame longitudinale

La dernière lame est fixée grâce à un tire-lame et peut éventuellement être collée avec quelques légers points de colle contre le support, comme illustré ci dessous. 

 

pose de la dernière lame du parquet flottant

 

Etape 15 –   Enlèvement des cales 

enlèvement des cales du joint de dilatation lors de la pose d'un parquet flottant

 

Etape 16 –   Finition

Un ponçage au grain 120 est conseillé sur le bois massif

Une fois poncé,  le parquet sera prêt pour recevoir un cirage, un vitrificateur ou une huile de protection.

Pour plus d’informations sur le type de finition, consultez notre guide sur comment choisir le type de finition du parquet. 

 

Pose collé d’un parquet

Si vous envisagez de coller votre parquet. Ici notre guide .

 

Guide illustré: comment coller un parquet en bois massif

Pose d’un parquet cloué 

Les parquets en bois massif et semi massif de plus de 13/15 mm d’épaisseur doivent être cloués sur un support plein. Pour plus d’informations, trouver notre guide.

Guide illustré: comment clouer un parquet en bois massif

Découvrez tous nos parquets

Rupture de stock
26,0028,00 TTC
32,0070,00 TTC
65,0074,00 TTC
75,0086,00 TTC
79,0091,00 TTC
89,00107,00 TTC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *