Comment protéger le parquet avec de l’huile ou du vernis ?

Quelles sont les méthodes pour protéger le parquet  ?

Il n’y a que trois manières de protéger un parquet:

  1. La saturation avec une huile naturelle
  2. La saturation avec une huile pigmentée ou une huile-cire
  3. La vitrification

Ces trois manières sont toutes valables. Elle ne diffèrent que dans le rendu final (verni/mat) et dans la robustesse de la protection. Cet article va tenter de différencier au mieux ces trois méthodes.

La saturation avec une huile naturelle

Cette méthode consiste à saturer le bois avec un mix d’huiles naturelles, généralement non teintées. Ces huiles ne contiennent pas de pigments et ne contiennent pas de solvants ce qui est ideal pour éviter des substances volatiles polluantes. Elles sèchent relativement vite. Elles pénètrent dans le bois et le rendent imperméable aux éclaboussures (exemple : vin ou café renversé). Par ailleurs, ces huiles protègent également le bois du brunissement lié aux UVs.

L’effet rendu final est généralement mat et naturel. Certaines huiles ont un effet légèrement blanchissant ou légèrement brunissant mais l’effet sur la couleur finale est toujours beaucoup plus léger qu’avec les huiles pigmentées.

Le plus gros désavantage de cette méthode est sa durée de protection plus courte que les deux autres méthodes. En effet, en fonction de l’importance de la sollicitation du bois, il faudra renouveler l’application de la protection plus souvent qu’avec une vitrification.

Fréquence d’entretien

  • Plan de travail: il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 3 à 6 mois (cela prend 10 minutes)
  • Plateau de table: il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 12 à 18 mois
  • Plateau de bureau: il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 2 à 5 ans
  • Parquet peu sollicité : il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 5 ans
  • Parquet fort sollicité (enfants , animaux, fort passage) : une couche tous les 2 à 4 ans

Avantages

  • Effet Mat
  • Huiles naturelles
  • Application rapide et sans aération nécessaire (pas de solvant)
  • Application très simple, peu propice à l’erreur
  • Peu de changement de couleur du bois

Désavantages

  • Il faut appliquer plus souvent cette protection
  • Protection plus faible que les deux autres méthodes
  • Non recommandée pour les biens mis en location
  • Protection moindre aux griffes que la vitrification

Si vous recherchez une huile incolore de protection de très haute qualité, nous vous recommandons l’huile Environnement Blanchon, que vous pouvez acheter sur notre site web. Nous vous conseillons de toujours avoir ce produit chez vous si vous avez un sol en bois, afin d’être toujours prêt en cas de tache.

 

La saturation avec huiles pigmentées 

Cette méthode consiste à saturer le bois avec un mix d’huiles naturelles, teintées à l’aide de pigments et de solvants. Ces huiles sont disponibles en version mono couche ou double couche (la deuxième couche s’applique 8 à 12 h après les première). Elles sèchent plus lentement que les huiles naturelles. Elles pénètrent dans le bois et le rendent plus imperméable aux éclaboussures (exemple : vin ou café renversé). Par ailleurs, ces huiles protègent également le bois du brunissement lié aux UV. L’effet rendu final est généralement perceptible. Ces huiles permettent de changer très radicalement le bois ou juste un peu en fonction du rendu souhaité .

Les huiles pigmentées monocouche (Solid Oil) sont généralement réservées aux professionnels car elles pardonnent moins les erreurs (une couche = une seule chance de réussir l’application ). Les huiles double couche sont plus adaptées aux bricoleurs car l’effet final n’est visible qu’avec la deuxième couche et permet donc une pose plus uniforme. Certaines huiles (Solid Oil) permettent de poser un vitrificateur par après mais cela n’est pas le cas pour toutes. Par exemple, il n’est pas possible de mettre un vitrificateur après une pose de huile cire Blanchon.

On parle ici d’huiles protectrices plus que de vernis car ces huiles ne forment pas une couche uniforme transparente et impénétrable au dessus du bois.

Elles agissent plutôt en saturant le bois .

Pour finir, les huiles-cires non teintées de type “nature” vont en général légèrement foncer le parquet (et lui conférer un aspect plus chaleureux).

Si vous recherchez une huile-cire de protection de très haute qualité, nous vous recommandons l’huile Cire Blanchon que vous pouvez acheter sur notre site web.

Huile Cire Blanchon Naturelle

Fréquence de renouvellement de la protection

  • Plan de travail: il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 6 à 12 mois
  • Plateau de table : il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 18 à 24 mois
  • Plateau de bureau: il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 4 à 8 ans
  • Parquet peu sollicité : il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 5 à 8 ans
  • Parquet fort sollicité (enfants , animaux, fort passage) : une couche tous les 2 à 6 ans

Avantages

  • Effet Coloré, légèrement satiné
  • Huiles naturelles
  • Application plus simple qu’un vitrificateur
  • Changement de couleur du bois dans la teinte souhaitée
  • Il faut appliquer moins souvent cette protection qu’une huile non teintée
  • Effet plus mat qu’une vitrification

Désavantages

  • Il faut appliquer plus souvent cette protection que le vitrificateur
  • Application plus lente qu’une huile naturelle (le solvant doit s’évaporer)
  • Protection plus faible que la vitrification
  • Moyennement recommandée pour les biens mis en location
  • Présence de solvants si l’huile est pigmentée

Exemple d’un parquet avec huile de protection teinte nature mate

 

 

La vitrification

Cette méthode consiste à poser sur le parquet une couche de vernis (polyuréthane) transparent qui va former une véritable couche transparente sur le parquet. Cette couche de vernis transparent a un rendu brillant et est similaire au vernis à ongles. Vitrifier le parquet ne nécessite qu’une seule couche . Le vitrificateur sèche plus vite que les huiles pigmentées mais moins vite que les huiles naturelles. Le vernis se fige au-dessus du bois et le rend totalement imperméable aux éclaboussures, mêmes importantes (exemple : vin ou café renversé). Le vitrificateur permet également de protéger le brunissement lié aux UV. L’effet rendu final est généralement fort perceptible car le parquet devient brillant. Il existe certains vitrificateurs teintés mais leur pose est relativement complexe et donc réservée aux professionnels.

Fréquence de renouvellement de la protection

  • Plan de travail: il est recommandé de remettre une couche tous les 2 à 5 ans
  • Plateau de table: il est recommandé de remettre une couche tous les 5  à 10 ans
  • Plateau de bureau: il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 10 à 15 ans
  • Parquet peu sollicité: il est recommandé de remettre une à deux couches tous les 20 ans
  • Parquet fort sollicité (enfants , animaux, fort passage): une couche tous les 10 à 15 ans

Avantages

  • Effet incolore brillant
  • Protection maximale contre les éclaboussures et les sollicitations
  • Il faut appliquer moins souvent cette protection que les huiles
  • Effet plus brillant que les huiles de protection
  • Idéal pour les biens mis en location

Désavantages

  • Difficile à combiner en simultané avec une huile pigmentée
  • Application plus difficile qu’une huile naturelle non pigmentée
  • Pas d’effet totalement mat possible
  • Rendu peu esthétique si appliqué sur des essences de moindre qualité

Exemple d’un parquet vitrifié

Parquet Vitrifié

 

Si vous recherchez un vitrificateur de protection de très haute qualité, nous vous recommandons le vitrificateur Blanchon que vous pouvez acheter sur notre site web.

Vitrificateur parquet environnement Blanchon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *